Chez Engie Belgique, le recovery audit pour pallier l’irréductible risque d’erreurs

Pour repérer les éventuelles anomalies présentes dans sa comptabilité fournisseurs et identifier des points d’amélioration, Engie Belgique a fait appel à l’expertise d’ABBD. « Lorsque l’on traite et comptabilise 650 000 à 700 000 documents par an, il est impensable de dire qu’ils sont justes à 100 % », rappelle Juul De Mondt, Process Improvement – Accounts Payable pour Engie Belgique. « Nous souhaitons faire détecter les éventuelles anomalies par une société externe qui en a les moyens, l’habitude et l’expérience », explique-t-il.

417 000 €
récupérés
0,003 %
d'erreurs de trop-payés

Les résultats de ces différentes analyses se sont avérés très rassurants pour Engie Belgique. « Notre pourcentage d’erreurs nous place très en-dessous de la moyenne », apprécie ainsi Juul De Mondt. Et ce sont surtout des avoirs non-déduits qui ont été repérés grâce à la circularisation : en la matière, les équipes comptables ne sont pas responsables des erreurs.

Juul De Mondt dresse un bilan positif des missions déjà réalisées par ABBD, et est convaincu de l’intérêt de procéder régulièrement à ce type d’audit. Il a également apprécié la capacité d’écoute des consultants.

Lire de témoignage complet

Télécharger (pdf)