Des trop-payés fournisseurs aux origines diverses

Doubles paiements ABBDEn moyenne, une facture sur 1000 est payée 2 fois. A ces doubles paiements classiques, s’ajoutent d’autres types d’erreurs : des avoirs non enregistrés ou saisis en facture, des acomptes non récupérés, des erreurs de saisie sur le montant… Cumulés sur plusieurs années, les montants perdus suite à ces anomalies comptables peuvent être significatifs : jusqu’à 0,5 % des achats annuels de l’entreprise.

De nombreux facteurs d’erreurs peuvent exister. Notre expérience auprès de grands groupes depuis plus de 15 ans a montré que ces anomalies proviennent entre autres :

  • D’un changement de SI ou d’organisation de l’entreprise
  • De la délocalisation du traitement des factures à l’étranger
  • D’un défaut dans le processus Procure-to-Pay
  • D’une défaillance des outils de dématérialisation (OCR, EDI…)

Identifier les trop-payés fournisseurs avec ABBD

Les bénéfices d’un audit doubles paiements

L’audit des trop-payés fournisseurs permet de tester et fiabiliser les processus de l’entreprise : cumulés sur plusieurs exercices, les trop-payés fournisseurs peuvent s’élever à plusieurs centaines de milliers d’euros et avoir un impact important sur le résultat.

Au-delà du cash récupéré, l’audit permet d’améliorer les pratiques internes, pour éviter la récurrence des anomalies identifiées. Les recommandations que nous émettons à la fin d’un audit sont généralement utilisées pour mettre en place de nouvelles mesures, telles que la formation des équipes comptables sur les points de vigilance identifiés.

Enfin, avec ABBD, le retour sur investissement est forcément positif grâce à notre rémunération au success-fee sur les montants effectivement récupérés. Cela permet en outre de démarrer un audit sans engager de coûts.

Un audit doubles paiements peut se faire en parallèle de l’audit TVA.

Déroulement de l’audit doubles paiements

L’audit tel que nous le concevons doit être réalisé en toute autonomie, afin de ne pas solliciter les équipes internes de nos clients. C’est pourquoi nos consultants travaillent à distance depuis nos locaux, en se basant sur les extractions des données comptables de l’entreprise auditée. Exaus©, logiciel de data-mining et d’intelligence artificielle (IA) propriétaire développé par notre R&D, analyse de manière exhaustive l’intégralité des écritures comptables et détecte les pistes potentielles de trop-payés fournisseurs. Pièces justificatives à l’appui, nos consultants analysent ensuite ces résultats afin de confirmer les doublons effectifs. Ces vérifications peuvent se faire à distance par le biais d’un accès à l’ERP de l’entreprise auditée ; ou en physique (les consultants se déplacent quelques jours dans les locaux).

Nous avons développé Wexaus©, une plateforme d’échange sécurisée qui permet aux clients d’accéder en temps réel aux résultats de nos analyses et de les valider directement en ligne. Ainsi ils gardent toujours le contrôle sur les actions en cours. Grâce aux tableaux de bord et d’avancement de la mission, la lecture des résultats est facilitée.

A la suite de cette analyse, une équipe ABBD spécialisée peut prendre en charge le recouvrement des trop-payés détectés auprès des fournisseurs. Composée de 5 consultants expérimentés, notre équipe est particulièrement sensibilisée au respect des relations avec les fournisseurs et à la gestion des recouvrements à l’amiable.

En moyenne 80 % des montants identifiés sont recouvrés en moins de 2 mois ; et les 20 % restants sont récupérés dans les 2 mois suivants.

Ce sont nos clients qui en parlent le mieux

 

Pour en savoir plus

Récupérez de la trésorerie en identifiant vos doubles paiements

Les doubles paiements fournisseurs sont malheureusement une réalité pour toute entreprise. Ils représentent une perte de trésorerie conséquente pouvant aller jusqu’à 0,5 % du volume d’achat. Cumulés sur plusieurs exercices, ces montants perdus peuvent se chiffrer en millions d’euros pour les grands comptes. Lire l’article »

 

Acheteurs : le recovery audit pour améliorer le processus PtoP

Parce qu’il permet de récupérer du cash et d’améliorer le processus PtoP de l’entreprise, sans mettre en péril ses relations avec ses fournisseurs, le recovery audit est aussi l’affaire des acheteurs. Lire l’article »

 

A quoi sert un audit comptable des transactions fournisseurs ?

Nombre d’entreprises règlent souvent des sommes qui ne sont pas dues, comme une facture fournisseur payée deux fois. Des « petits » montants qui, cumulés, entraînent une perte de cash conséquente. Or un audit comptable des transactions fournisseurs permet de les récupérer facilement. Lire l’article »

Téléchargez la brochure (PDF)